Falsos cognatos

  • Lucie GOURNAY (Paris-Est Créteil)
    Connecteurs et altérités dans une perspective contrastive français-anglais
    (Connectors and the expression of contrast: a French-English comparative study)
    2011, Vol. XVI-2, pp. 75-89

    <p>Dans cet article à visée d'applications en lexicologie ou enseignement de la traduction, l'hétérogénéité des connecteurs est abordée par le biais de la comparaison des langues. Deux études sont proposées : la non-équivalence de <em>mais / but</em> quand <em>mais</em> à l'initiale ne signale pas une altérité argumentative ; les faux amis <em>actually / actuellement</em>, qui ne correspondent quasiment jamais. Ces études sont complémentaires par leur façon d'aborder la non-littéralité en traduction. L'emploi de mais en tête d'exclamative ou question rhétorique ou avant une reprise elliptique en <em>oui / non / si</em> a été discuté en linguistique de l'énonciation. On propose ici, à partir d'arguments contrastifs, une analyse du <em>mais</em> connecteur, en tant que marqueur d'attitude énonciative. A propos de <em>actually / actuellement</em>, on dégage leurs propriétés partagées, afin de cerner ce qui demeure de leur héritage commun. On tente d'expliquer pourquoi <em>actually</em> est aujourd'hui un connecteur, contrairement à <em>actuellement</em>.</p>