• Manuel BARBERA & Carla MARELLO (Turin, Italie)
    Les lexies complexes et leur annotation morphosyntaxique dans le Corpus Taurinense
    (Complex lexical units and their morphosyntactic treatment in the Corpus Taurinense)
    2000, Vol. V-2, pp. 57-70

    Le Corpus Taurinense (CT) est la version morphologiquement annotée d'ItalAnt Corpus, un corpus électronique de textes d'ancien italien (écrits entre 1251 et 1300). Nous essayons ici de décrire l'approche suivie dans le CT pour l'annotation des lexies complexes (MWUs 'multiword units'). La lexie complexe dans notre travail est un groupe de deux mots graphiques ou plus qui reçoit (aussi) une étiquette de partie du discours d'ensemble parce que ce groupe de mots est en relation paradigmatique avec une autre unité lexicale de la même partie du discours.Notre étiquetage de parties du discours confirme que la majorité des conjonctions composées de l'italien moderne n'était pas lexicalisée à cette époque. L'ordre des composants est déjà celui de l'italien moderne mais ces conjonctions peuvent encore être interrompues par des éléments occasionnels.


  • Mario SQUARTINI & Carla MARELLO (Turin, Italie)
    Plurilinguisme et didactique des langues : quelques applications de l'Aspect Hypothesis
    (Multilingualism and language didactics: applications of the Aspect Hypothesis)
    2004, Vol. IX-2, pp. 95-104

    Dans cet article nous présentons quelques applications des résultats de la linguistique acquisitionelle à la formation de l'enseignant, qui exige de plus en plus de nouveaux outils pour faire face au 'plurilinguisme' des interlangues des apprenants. En particulier, nos réflexions concernent l'acquisition du système aspectuo-temporel des langues romanes et l'interaction entre la valeur aspectuelle et le mode d'action des prédicats, tout en suggérant des cas prototypiques qui peuvent contribuer à affiner la sensibilité métalinguistique de l'enseignant.